Número total de visualizações de página

1 de julho de 2015

Recette pour faire le bleu



Van Gogh

 
Si tu veux faire du bleu,

prends un morceau de ciel et mets-le dans une grande marmite,

que tu puisses porter au feu de l'horizon;

puis mélange-le avec un reste du rouge

de l'aube, jusqu'à ce qu'il ait fondu;

verse le tout dans une bassine bien propre,

pour qu'il ne reste rien des impuretés de l'après-midi.

Pour finir, tamise un reste d'or du sable

de midi, jusqu'à ce que la couleur attache au fond métallique.

Si tu veux, pour que les couleurs ne passent pas

avec le temps, jette dans le liquide un noyau de pêche brûlé.

Tu le verras fondre, sans laisser la moindre trace comme si

tu ne l'y avais mis; et le noir de cendre ne laissera pas même un reste d'ocre

sur la surface dorée. Tu pourras, alors, porter la couleur

à hauteur des yeux, et la comparer avec le bleu authentique.

Les deux couleurs te paraîtront semblables, sans qu'il

te soit possible de les distinguer l'une de l'autre.

Voilà comment j'ai procédé - moi, Abraham ben Juda Ibn Haïm,

enlumineur de Loulé - et comment j'ai laissé la recette à qui voudrait,

un jour, imiter le ciel.

Nuno, JUDICE, inédit, traduction faite par les élèves du séminaire de

Michèle Gindicelli à l'université de Lyon




Sem comentários:

Enviar um comentário